Pulsations – Créer une culture commune

12 mai 2014

Pour Patricia Picchiottino, le Centre interprofessionnel de simulation est une opportunité pour
les futurs soignants.

L’aviation civile est la première à avoir introduit les simulateurs afin de travailler la communication en équipe d’urgence pour éviter l’erreur humaine. Les équipes médicales n’ont pas tardé à suivre. Désormais, ce sont les étudiants de la Haute école de santé (HEdS) et de la Faculté de médecine de l’UNIGE qui en bénéficient. A l’initiative de ces deux institutions, le Centre interprofessionnel de simulation (CIS) a en effet été inauguré le 20 novembre 2013. Un projet unique en Suisse romande pour se former avec des technologies de pointe tout en stimulant la collaboration et la communication interprofessionnelle. Rencontre avec Patricia Picchiottino, vice-directrice du CIS et enseignante à la HEdS.

Documents


Actualité

Enseigner et apprendre à l'aide de la simulation

9 juillet 2018

Focus sur les patients simulés et les mannequins haute-fidélité 7,8,9,29,30 novembre 2018 Inscriptions en ligne avant le 15 octobre 2018 ......

En savoir plus ›

Le CiS, un centre conjoint

Copyright 2018 © CIS Genève | Mentions légales

Réalisation Interaction Healthcare : Agence Interactive spécialisée santé