Historique

La technique de patient standardisé (ou simulé) est née aux Etats-Unis en 1963. C’est le Dr. Howard Barrows, neurologue, enseignant à l’Université de Californie du sud (à Los Angeles) qui en fit la première expérience avec un cas simulé de sclérose en plaque paralysante. Il développa également une grille d’évaluation sur laquelle le patient pouvait se baser afin d’évaluer la performance de l’étudiant.

Au fil des ans, le Dr. Barrows a continué de développer et d’améliorer cette technique. Dès 1984, plusieurs universités introduisirent un programme de patients standardisés dans leur cursus. C’est le Conseil médical du Canada qui fut le premier à utiliser des patients standardisés pour son évaluation en 1993. Aujourd’hui, cette méthode est adoptée par une majorité de facultés de médecine à travers le monde.

C’est en 1995 que la Faculté de médecine de l’Université de Genève a introduit ce programme de patients standardisés, dès le début de la réforme des études de médecine. A l’instar d’autres facultés de médecine, celle de Genève a utilisé des patients standardisés tout d’abord pour l’évaluation. Dès 1995, les PS ont participé à l’évaluation des compétences cliniques des étudiants de deuxième et troisième années d’études.

Le succès de ce programme chez nous est dû principalement à l’enthousiasme des étudiants et au dévouement de nos participants PS, toujours prêts à être les acteurs de consultations de plus en plus réalistes.

Enfin, si l’Espace des compétences cliniques a vu le jour, c’est grâce au soutien de la faculté et de la direction des Hôpitaux Universitaires de Genève.


Les types de simulation

Le CiS, un centre conjoint

Copyright 2018 © CIS Genève | Mentions légales

Réalisation Interaction Healthcare : Agence Interactive spécialisée santé