Le rôle du patient standardisé

Fonction du patient standardisé

Le PS donne à l’étudiant l’opportunité de se confronter à une situation clinique proche de la réalité, dans laquelle il peut exercer son savoir-faire (prendre une anamnèse, faire un examen physique) et son savoir-être (relation et communication avec le patient), sans crainte de porter préjudice à un vrai patient. Il peut ainsi « orchestrer » les différents registres de son savoir et exercer différentes compétences dans une situation clinique.

Plaintes

Avantage des jeux de rôle avec patient standardisé

  • Situation à risque minimal
  • Disponibilité en tout temps et en tout lieu
  • Situation contrôlée
  • Situation standardisée
  • Simulation de situations délicates ou difficilement accessibles aux étudiants en formation
  • Feedback constructif

Limites de ces jeux de rôle

Tout n’est pas simulable. Bien qu’il soit assez aisé de simuler un état émotionnel ou même certaines réactions neurologiques lors d’un examen physique, certains symptômes ou signes cliniques (tels que bruits respiratoires ou cardiaques par exemple) ne peuvent être simulés. On pourra alors faire appel soit à des simulations vidéo, à de vrais patients ou encore à des Patients Instructeurs.

Des examens invasifs, tels qu’examen gynécologique, toucher rectal ou frottis, ne sont pas exercés sur nos patients standardisés. Pour certains gestes techniques (notamment une prise de sang, une injection, une réanimation cardio-respiratoire), c’est un mannequin qui tiendra le rôle du patient.

 


Les types de simulation

Le CiS, un centre conjoint

Copyright 2018 © CIS Genève | Mentions légales

Réalisation Interaction Healthcare : Agence Interactive spécialisée santé